Paper Clay

[peekaboo_link name=”bar”]Traduction ici [/peekaboo_link]

[peekaboo_content name=”bar”]
Comme tout le monde, je pense, j’ai joué avec l’argile lorsque j’étais enfant. Je me rappelle que c’était de l’argile rouge et elle avait une odeur. Peut-être ai-je confectionné un cendrier ou deux avec mes petites mains maladroites. Rien de vraiment spécial. Beaucoup plus tard, j’ai travaillé avec de la pâte polymère (genre Fimo) pour sculpter les visages de mes figurines d’elfes et de sorcières. J’ai trouvé cette pâte très frustrante. Par conséquent, je n’aurais jamais pensé que la céramique deviendrait mon truc.

Il y a deux ans, j’ai arrêté de fumer. Ça a été sérieusement le plus gros défi de ma vie. Ça a été l’enfer, c’est le moins que je puisse dire. J’avais besoin de trouver quelque chose pour occuper mes mains. J’ai considéré l’apprentissage d’un instrument de musique, la sculpture sur bois,feutrer. Mais sous le coup d’une intuition, j’ai choisi la céramique. Bien que consciemment je n’étais pas du tout sûre de faire le bon choix, à savoir si c’était vraiment ce dont j’avais besoin, mon Inconscient était fixé et j’ai pris toute cette entreprise très au sérieux. Il n’y avait pas d’atelier de poterie dans mes environs, donc j’ai dû acheter un four à céramique. Un gros investissement pour une lubie. J’ai passé des jours… des semaines! à essayer de rassembler autant d’information que possible sur le web, tout paraissait si compliqué, j’ai trébuché sur plein de termes nouveaux et des explications confuses, passé des heures à réfléchir sur ce que je voulais commander – couvertes, peintures sous couverte, peintures sur couverte, et comment cuire tout ça sans effet “rampant” ou “frissonnant” de quelque sorte.

Puisque je suis de type plutôt imaginatif, j’ai choisi l’argile papier (même pas sûre du terme en français- paper clay), qui est un mélange d’argile (la mienne est du grès) et de la pâte à papier. Ce qu’on peut faire avec cette argile papier est vraiment étonnant. Bien sûr le papier brûle dans le four et au final il ne reste que l’argile cuit. On peut faire des trucs fous et la forme tient. C’est le matériel parfait pour moi parce que ce que je fais est surtout figuratif, bateau lanternes, assiettes dentelle, théières féeriques et autres objets étranges. J’ai quand même eu pas mal de déceptions au départ parce que j’ai eu beaucoup de mal à trouver des informations sur comment utiliser mon matériel (spécialement la peinture) et quelque part sur cette longue et tortueuse route, j’ai foiré. Mais ce que j’ai appris en chemin est sans prix! Maintenant, j’expérimente encore et il reste beaucoup de choses à apprendre mais puisque c’est juste une passion pour moi, je peux créer à mon propre rythme. Je passe tellement de temps sur chaque pièce que mon art est trop cher, invendable.

Je n’ai jamais essayé le tour et je ne crois pas que ce soit mon truc, bien que bien sûr j’aimerais essayer par curiosité. J’adore construire manuellement, les gestes ancestraux qui vont dans la confection d’un plat par exemple. Aussi, je trouve qu’aplanir les surfaces avec mes outils en bois (mais une cuillère fait aussi des merveilles, j’ai découvert récemment) a un effet thérapeutique. J’adore ciseler des “gribouillis” fantaisistes, des branches et feuilles, spirales et etoiles.
Ma prochaine fournée est prête, je n’ai plus qu’à appliquer la peinture sous couverte. Mais cette fois, je me consacrerai davantage à la peinture SUR couverte pour bien mettre en valeur mes textures. J’espère que je ne serai pas déçue par le résultat.

cerabatch13.1

Mais d’abord, je dois finir ce gros projet, c’est un Bateau-Âme. C’est assez grand. Je finis la base demain et ensuite je dois construire ce qui va au dessus: la cabine. Ça risque d’être très difficile, je devrais probablement la construire en plusieurs parties, les murs d’abord, puis le toit. J’utilise des outils de dentiste pour sculpter:

[pro-player width=’634′ height=’473′ type=’video’ image=’http://kundryland.com/wp-content/uploads/2013/01/cera13.1.jpg’]http://kundryland.com/wp-content/uploads/2013/01/cera13.1.f4v[/pro-player]

(Musique de North Sea Radio Orchestra)

Ça va être chouette d’ajouter des tas de choses progressivement, des livres miniatures pour les étagères, un service à thé miniature sur un plateau, etc. Tout le nécessaire pour le voyage vers l’Autre Monde!

Jusqu’ici, voici ce que j’ai fait. J’ai commencé avec une collection d’objets que j’ai peint avec les peintures sous couverte CoverCoat. Le problème c’est qu’elles cuisent à une température maximale de 1040 , mon argile se vitrifie à 1240, par conséquent j’étais limitée à 1040 à cause des couleurs (qui doivent s’appliquer sur la pièce non cuite). Le résultat final est que la couverte transparente a rampé (elle se décolle par endroit). J’ai aussi fait l’erreur de tremper mes objets dans la couverte liquide… dommage. C’était pas propre du tout, assez irrégulier. Je n’ai pas appliqué trois couches de peinture, peut-être deux tout au plus, et ça se voit . Il y a des craquelures ici et là que j’ai essayé de gommer avec de l’eau mais ça n’a fait qu’empirer. Parce que en fait, il vaut mieux combler le trou avec de l’argile tout simplement et aplanir avec un outil en bois:

ceramic27.2

Ma seconde tentative était mieux mais la couverte a encore foiré parce que cette fois-ci j’ai utilisé un vaporisateur. Encore une mauvaise décision. Cette fois, j’ai utilisé les peintures sous couvertes Amaco Velvet. Je ne les ai pas cuites à 1240, ça m’a fait peur… Je crois que j’ai cuit à 1100 mais ça n’était pas suffisant bien sûr, la couverte transparente a encore rampé.

ceramique23.5

Puis j’ai commandé des couvertes fantaisistes. Dans l’ensemble, elles m’ont déçue. Elles sont trop sombres. Pour les couvertes colorées, on obtient des résultats plus brillants avec un four raku, le mien est électrique. C’est aussi pour cette raison que je planifie de travailler avec les peintures sur couverte, pour avoir le maximum de contrôle (puisqu’elles ne bougent pas). J’ai cuit la pièce à 1240 et puis j’ai bien sûr eu du mal à appliquer la couverte puisque … ben oui… la pièce était vitrifiée donc plus d’adhérence du tout. Mais j’ai chauffé mes pièces dans le four de la cuisine juste avant d’appliquer la couverte et ça a été. J’ai recuit à 1040 puisque c’était des couvertes basse température.

lanternmosaic dishfrog ceram15.8

lanternboat

Pour la fournée suivante, je suis retournée aux peintures sous couverte Velvet et cette fois je les ai cuites à 1240, pour éviter que la couverte transparente ne rampe ensuite (ce qui ne ‘est pas produit). J’ai appliqué la couverte avec un pinceau, ce qui était quand même plus raisonnable étant donné qu’il y a plein de petits détails. J’ai aussi peint la première couche de couleur, cuit à 1040, peint les deux autres couches et cuit les objets à 1240. Les couleurs se sont assombries un peu trop à mon goût. Mais c’est difficile de juger puisqu’on peint avec en fait différents gris colorés. La couleur finale se révèle seulement après la cuisson. Plus haute la température, plus sombre la couleur. Les peintures sur couverte heureusement ne changent pas. On les applique sur la couverte préalablement cuite et ce que l’on voit est ce qu’on obtient au final. Sur les deux premières photos, ce sont des broches et ce n’était pas une bonne idée, plusieurs se sont cognées à quelque chose alors que je les portais et ont cassé.

brochesbarette

lanterndad lanternfarflanternson

[/peekaboo_content]

Like everyone, I think, I played with clay as a child. I remember it was the red type and it did have a smell. I might have made one ashtray or two with my clumsy hands. Nothing really special. Much later on, I worked with some polymer clay to sculpt faces to my figurines of elves and witches. I found it frustrating, so I never thought ceramics could become my thing.

Two years ago, I stopped smoking. It was seriously the biggest challenge of my life. It was tough to say the least. I needed something to keep my hands busy. I considered learning a musical instrument, woodcarving, felting. On a hunch I chose ceramics. Although on a conscious level I was not sure whether or not it was what I really needed, my Unconscious was set and I took the whole enterprise very seriously. There were no ceramics classes in my area so I had to buy my own kiln. A big investment for a fanciful idea. I’ve spent days… weeks! trying to collect as much information as possible on the web, it all seemed so complicated, I tripped on so many new terms and puzzling explanations, I’ve spent hours trying to figure out what to order – glazes, underglazes, overglazes, and how to fire all this without getting any “crawling” or “shivering” of any sort.

Since I’m the fantasist type, I went for paper clay, which is a mix of ordinary clay (mine was stoneware) and paper paste. What you can do with that is just amazing. Of course, the paper burns in the kiln and you’re left with just the clay. You can do absolutely crazy things with it, and it holds the shape. It’s the perfect medium for me because what I do tends to be very figurative, lantern boats, lace plates, fairy tale teapots and other strange objects. I did have quite a few disappointments to start with because I really had a hard time collecting information about how to use my materials (especially paints) and somewhere along the long and tortuous road, I messed up. But what I learnt in the process is priceless! Now I’m still experimenting and there’s still a lot to learn but since it’s just a hobby for me (which I feel rather passionate about), I can do it at my own pace. So much work goes into each piece that I can’t really sell anything, it’d be too expensive.

I’ve never tried a potter’s wheel and I don’t think it is my thing, although of course I would like to try it just out of curiosity. I love hand building, the ancestral gestures that go into the making of a dish for example. Also I find that levelling things out with my wooden tools (a spoon also works marvels I discovered recently) feels therapeutic. I delight in chiselling fanciful doodles, branches and leaves, spirals and stars.
My next batch is ready to be fired. I just have to apply the underglazes. But this time, the focus will be on the on-glaze colours or China paints to enhance the loveliness of it all ;-). I hope it will turn out allright.

cerabatch13.1

But first, I have to finish this big project, it’s a Soul Boat. It’s quite big. I’m finishing the base and tomorrow I will have to make what comes on top: the cabin. This will be really tricky, I’ll probably have to do it in several parts, walls first, and then when drier, the roof. I use dentist tools to carve out:

[pro-player width=’634′ height=’473′ type=’video’ image=’http://kundryland.com/wp-content/uploads/2013/01/cera13.1.jpg’]http://kundryland.com/wp-content/uploads/2013/01/cera13.1.f4v[/pro-player]

(Music by North Sea Radio Orchestra)

It will be fun to add lots of things progressively, some miniature books for the shelves, a miniature teapot tray, etc. Everything I’ll need for my long journey in the Otherworld!

So far, this is what I’ve done. I started with a bunch of things which I painted with the CoverCoat underglazes. The problem was that they fire at 1040 but since my paper clay matures at 1240, I was stuck at 1040. The end result is that the clear glaze crawled. I also made the mistake to dip my objects in it… shame. It was a real mess. Also I didn’t apply 3 layers of paint, perhaps 2 at the most, and it shows . There were some cracks here and there which I kept fixing with water, it just worsened. You should fill the crack with clay and level with a wooden tool:

ceramic27.2

My second attempt was better but the glaze again went all wrong because I sprayed it. Wrong again. This time I used the Amaco Velvet underglazes. I didn’t fire them as high as 1240, I got worried… I think I fired at 1100 but that was not enough of course, the transparent glaze crawled again.

ceramique23.5

Then I ordered some fancy glazes. Overall, I got disappointed by them. They’re too dark. With colored glazes, you get brighter colors with a raku kiln but mine is electric. This is also why I’m planning to work with china paints, to get the maximum control. I fired my clay at 1240 and then had some trouble applying the glazes because it didn’t stick anylonger (yeah well, it was vitrified!). But I heated up the objects in the oven before applying the glaze and it went all right. I fired at 1040 since they were low fire glazes.

lanternmosaic dishfrog ceram15.8

lanternboat

For the next batch, I went back to the Velvet underglazes and this time I fired them at 1240, so that the glaze over it wouldn’t crawl (it didn’t). I applied the glaze with a paintbrush which was more reasonable since there are so many little details. I also painted the first colored layer, fired at 1040, painted the two other layers and fired the objects at 1240. The colours darkened a bit too much for my taste. But it’s really hard to judge since you’re painting with different colored grays since the true colour is revealed only after having been fired. Also the higher the temperature, the darker the colour. China Paints fortunately don’t change. That’s colours you apply on the glaze (after it’s been fired). What you see is what you get. The first two photos are brooches and it was not a good idea, several broke while being worn, bumped into something.

brochesbarette

lanterndad lanternfarflanternson