Welcome

Welcome to my Inner World.

I am a French self-taught artist, and these past seventeen years I have made Norway my home. Moving to the Lofoten islands was the greatest present I ever made to myself and the Arctic landscapes are indeed a true treat for any artist’s eyes. I live with my British soulmate, my sweet Papillon girls, Lucy and Pixie and the spirit of my border collie, Loki. My creativity is a tribute to the eyes that blink in the heart of every smallest thing, the flowing dreams whose pulse tries to reach to us in our most meditative state.

Kundry Land, February 2013

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Thank you for sharingShare on Facebook38Tweet about this on TwitterPin on Pinterest0Share on Tumblr0

My Digital Art

Désastre complet

Mon dieu… que dire? Ça n’est pas allé dans la direction désirée. Le travail de la céramique était chouette, aussi passionnant que d’ordinaire. Et puis j’ai appliqué les peintures sous couverte, tache ennuyeuse puisque je n’aime pas particulièrement peindre avec des couleurs grisâtres et fourbes qui ne révèlent leur vraie teinte qu’apres la cuisson. Je les ai cuites (1040), puis j’ai appliqué la couverte transparente. Trois couches comme d’habitude. En fait, une couche aurait largement suffi. J’ai cuit à 1240 et toutes mes peintures sous couverte ont soit pâli ou se sont assombries. En plus de cette horreur, la couverte était vraiment trop épaisse, laiteuse, avec des bulles. J’ai recuit et mais sans amélioration sensible. Toutes mes petites ciselures, entrelacs etc perdus sous la couverte épaisse. Et puis, J’ai ces couleurs vitrifiables, vous voyez, et je me suis dit que j’allais sauver mes pièces peu importe le prix. Quel échec! Les peintures après la cuisson étaient soit trop subtiles pour faire la différence, soit elles ont produit des bulles. J’ai recuit, ajoutant d’autres couches de peinture chaque fois. Et puis… j’ai abandonné.

Alors maintenant, je voudrais peindre par dessus cette immense pièce avec mes tubes de peinture à l’huile, parce que j’ai investi tellement d’energie dans mon bateau-âme et je ne supporte pas de le voir ainsi. Je crois bien que je vais faire ça. Mais je ne peux pas peindre mes lanternes avec l’huile, ça prendrait feu hélas. Bien sûr, je pourrais toujours investir dans des peintures non-flammables mais je crois que je vais m’arrêter là. Il faut accepter l’echec.

Mais je veux encore sauver mon bateau-âme. Je planifie de voyager à bord. Vous savez, le dernier voyage, comme la dame d’Oseberg ou le voyage de Bran le navigateur.

cera2

J’ai fini cette tasse il y a deux ans en fait, mais les couvertes cristallines n’avaient pas marché, donc j’ai décidé de faire quelque chose avec les couleurs vitrifiables. Beaucoup de bulles (non intentionnelles)… Aussi, le strass ne rentre pas vraiment dans le creux parce que la tasse a trop rétréci après la cuisson, c’est vraiment très dur à calculer… mais j’aime bien ma tasse gobelin. Mais elle est peut-être un peu trop fine pour contenir du thé bouillant.

cera1

Quelle catastrophe… Je pense que la prochaine fois, j’essayerai des couvertes plus abstraites, peut-être comme les couvertes Opalescent d’Amaco qui conviennent bien à mes ciselures elaborées. Et je contrôlerai seulement les visages (avec des couleurs sous couverte).

cera8 cera7 cera6

Je suis gaga de ce petit Cernunnos. Quel dommage que la couleur sur couverte soit si moche (et lépreuse). J’en ferai surement d’autres dans le même style. J’ai des millions d’idées. Je suis en fait très impatiente de me donner une nouvelle chance, ça va être dur d’attendre pour pouvoir essayer autre chose et de réussir, enfin. MAIS, la peinture me manque aussi. donc je vais laisser la céramique de coté pour un moment et me concentrer sur mon nouveau projet, une animation en 2D. Je suis tellement enthousiaste à ce sujet qu’il est difficile de ne pas en perdre le sommeil.

cera3 cera4 cera5

 

Thank you for sharingShare on Facebook0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest0Share on Tumblr0
Filed Under: Uncategorized

Leave a reply