Welcome

Welcome to my Inner World. I am a French self-taught artist, and these past seventeen years I have made Norway my home. Moving to the Lofoten islands was the greatest present I ever made to myself and the Arctic landscapes are indeed a true treat for any artist’s eyes. I live with my British soulmate,… Continue Reading

My Digital Art

A Spinning Wheel

A spinning wheel is on its way. It’s a modern one, not the fairy tale kind, but it’s really good to make art yarns (fantasy yarn) and what attracted me was also the possibility to paint it. The wheel itself is flat, it doesn’t have any spoke. Today I’ve been drafting a mandala for my wheel. It’d be nice to see it turn. I will paint it with oils and add a bit of glitter which will sparkle when turning.

This is just a quick draft of what I plan to do:

Thank you for sharingShare on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Tumblr

Le Roi de la Montagne d’Or

’ai été à la cour du Roi de la Montagne
Dorées sont les herbes
Et verte la chevelure de la sorcière.
J’ai entendu les tambours
Bam Bam Bam
Et j’ai tremblé au pied des trolls de la montagne
Clip Clap Clop
Chantait la pluie faisant fondre la neige
Et tous les bourgeons langoureux
Firent une chaine, firent une chaine…
Sous l’arc-en-ciel, tous, nous dansions.

Thank you for sharingShare on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Tumblr

Mouvance

Il a déposé des coquillages et des mousses
Dans mon foyer au fond de la mer.
Dans le jardin du Selkie
Les rayons de soleil font etinceler des couleurs étonnantes,
Couleurs de transe mouvante…

Thank you for sharingShare on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Tumblr

Liberté

Le sentier qui mène à l’Océan de Lumière
Est-ce cela? Est-ce la réponse?
Aussi longtemps que tu seras libre, tu es en sûreté,
Chantent les vagues déferlantes,
Le flot, le flot, le flot… et n’aie aucun regret.

Thank you for sharingShare on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Tumblr

Gwarch’

Sept orphelines pour un monde nouveau
Et la sorcière frémit dans son sommeil
Vous pensiez que vous pouviez vous cacher?
Dit-elle…
Aucun rempart contre le regard de la sorcière.
Gentilles filles, pas de remous, et peut-être commencerez-vous à croire à vos propres mensonges
Mais un semi-mensonge est plus mortel qu’un mensonge vraiment cru.
Venez, mes filles bien-aimées, relever le défi
Sentir le tonnerre courir sauvagement dans vos veines
Dîtes non et vous serez dévorées vivantes
Faîtes un sage usage de la perfidie
Qu’elle soit magnifique
Car il n’y a de pire laideur
que celle des vrais motifs
Que nous dissimulons à nous-même.
Parlez maintemant, mes filles!
Soyez la poupée, soyez la harpie
Mais jamais ne vous courbez …

Thank you for sharingShare on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Tumblr